L’industrie du futur, c’est aussi Ilyse !

Les 18 et 19 octobre derniers, l’équipe de la fondation ILYSE était invitée en tant que partenaire à participer à l’événement GOFab, Manufacturing du futur. Organisée par la CCI Lyon Métropole Saint-Étienne Roanne au Centre des Congrès de Saint-Étienne, cette manifestation a rassemblé quelques centaines d’acteurs institutionnels, économiques, industriels et de la formation, tous concernés par l’industrie de demain.

Dans le cadre de notre présence sur le salon, au cœur de l’espace des partenaires, nous avons invité les lauréats de l’appel à projets « L’industrie pour les 11 – 16 ans : tout un monde à [re]découvrir » à se joindre à nous. C’est donc aux côtés de Télémaque, d’Entreprendre pour Apprendre et de la Fondation CGénial que la fondation ILYSE a pu présenter ses actions aux visiteurs. L’occasion concrète pour les communautés d’industriels, d’offreurs de solution et d’institutionnels présents de rencontrer les lauréats et de découvrir les dispositifs de médiation industrielle qu’ils proposent.
Convaincus par l’importance de montrer l’industrie aux jeunes en vue de susciter des vocations, les lauréats ont pu tisser des liens avec des entreprises du territoire stéphanois afin de mettre en place leurs dispositifs.

L’équipe d’Ilyse entourée de Clarisse Yvorel (Entreprendre pour Apprendre) et de François David (Télémaque) sur GOFab.
L’équipe d’Ilyse entourée de François David (Télémaque), Frédéric Jaillet (Fondation CGénial) et Jules Tandeau de marsac (Fondation CGénial) sur GOFab.

Des dispositifs de médiation industrielle en adéquation avec les enjeux de GOFab, Manufacturing du futur

Lorsqu’Alexandre Saubot, directeur général du Groupe Haulotte, prend la parole au cours de la conférence inaugurale, il insiste sur les enjeux humains de l’industrie du futur et les besoins en formation nécessaires au bon développement de cette nouvelle ère industrielle.

« L’ascenseur social ? C’est dans l’industrie que ça marche le mieux ! Nous sommes capables d’accompagner les collaborateurs et de leur donner des perspectives. Mais pour ça, il faut accepter de s’ouvrir, de montrer ce qu’on fait et nos environnements de travail. Nous avons des métiers qui gagnent à être connus »

Alexandre Saubot, directeur général du Groupe Haulotte.

Des mots en parfaite adéquation avec les objectifs portés par Ilyse qui encourage tout un chacun à [re]trouver une place au sein de l’industrie. Les lauréats des appels à projets de la Fondation participent également à rendre visible l’industrie et à en montrer une image actualisée. Des paroles notamment partagées par l’association Télémaque, lauréate d’Ilyse, présente à nos côtés sur GOFab et qui œuvre, via des programmes de doubles mentorat école-entreprise, pour une meilleure égalité des chances en relançant cet ascenseur social. La Fondation CGénial, aussi lauréate d’Ilyse, donne également à voir les métiers industriels par des interventions de professionnels venant eux-mêmes témoigner en classe en vue d’encourager la [re]découverte des activités de production.

Un écosystème industriel engagé en faveur de la formation et de la RSE

Les conférences se succèdent quand sonne le début d’une table ronde faisant témoigner différents industriels stéphanois dont Olivier Blanc, président de SAM Outillage, Jérôme Prêcheur, CEO de Med In Town, Salim Abdous, CEO de Visioshape, Jean-Philippe Massardier, président et CEO de DTF Médical et Bertrand Nicolet, responsable innovation du Groupe HEF.
A l’unanimité, ils partagent le constat qu’au centre des innovations au service de l’industrie du futur se situe l’Humain, le collaborateur. Comment l’impliquer dans le virage du numérique qu’emprunte l’ère industrielle d’aujourd’hui ? Quand Salim Abdous et Jean-Philippe Massardier parlent d’écoute et d’implication de l’humain au cœur du processus de transformation, Olivier Blanc répond en évoquant la nécessité de créer un climat de confiance pour fidéliser les collaborateurs et leur donner envie.
Impliquer les collaborateurs pour leur donner envie, cela commence très tôt, avant même que les collaborateurs n’en soient véritablement. C’est notamment ce que propose Entreprendre pour Apprendre, lauréat d’Ilyse, avec son dispositif de mini-entreprise industrielle qui permet aux collégiens de s’impliquer dans un projet concret d’entreprise répondant à une problématique industrielle.

Les tables rondes du 2ème jour en lien avec la formation des compétences et les nouveaux modes d’organisation, ont confirmé l’importance de miser sur la formation et les engagements RSE pour réussir la transformation 4.0 des industries.
Grâce à ses appels à projets thématiques, la fondation ILYSE sélectionne et accompagne des dispositifs de médiation industrielle alliant différents collectifs dont ceux de la formation, de l’éducation, de l’emploi, de la culture… dans un seul et même objectif : permettre la [re]découverte de l’industrie.

Nous tenons à remercier sincèrement les équipes de la CCI Lyon Métropole Saint-Étienne Roanne de nous avoir donné l’opportunité d’être présents durant cette 2ème édition de GOFab, Manufacturing du futur.

Haut de page Haut de page